1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. docteur Tap Tap, clown à l'hôpital

L'extrait du livre "docteur Tap Tap, clown à l'hôpital" intitulé Lucie témoigne d'un axe important du métier de docteur Rêves : l'imagination. 

Lucie
Hôpital Robert-Debré. Service de réanimation. 

" J'entre dans la chambre de Lucie, quatorze ans. Elle est allongée dans son lit et ne peut absolument pas bouger. On pourrait dire avec un peu d'humour décalé qu'elle est clouée au lit. Je viens en effet de passer devant le staff du personnel soignant où une infirmière observe les radios de la colonne vertébrale de Lucie. Hallucinée de voir autant de ferraille vissée dans son dos, elle associe sa patience à Iron Man. Je n'ai pas vu le film mais ça donne une idée ! La jeune fille semble fatiguée. J'imagine qu'elle est assommée par les effets de la morphine. L'intervention lourde qu'elle a subie va la laisser immobile encore un bon bout de temps. 

Je me suis fracturé la jambe lorsque j'avais treize ans. L'accident. Moto contre vélo : 1-0. Après la pose d'un clou dans le fémur, j'ai passé onze jours à l'hôpital, allongée, coincée. J'ai très mal vécu le lit forcé, pas pouvoir se lever. Affreux. Pour moi, c'était de la rigolade comparée à la gravité du cas de Lucie mais je comprends parfaitement ce qu'elle peut ressentir, ce sentiment d'être prisonnière, obligée de faire ami-ami avec un lit qu'on finit par haïr. 

La prise de contact est rapide entre nous. Je n'attends pas longtemps pour lui proposer de partir en voyage, de s'évader de son lit, de sa prison. Allez, viens Lucie, on prend la poudre d'escampette, on va voir ailleurs si on y est, on détale, on se fait la malle ! Je lui demande où elle veut aller. Pays froid ? Pays chaud ? Youpi ! On atterrit aux États-Unis ! Direction la Californie ! Les deux pépettes qui roulent sur leur skate-board en direction de la plage, c'est Lucie et Tap Tap ! La route est lisse ; telles des pros, on glisse ! T'es habillée comment Lucie ? Elle a une robe de fête à paillettes avec des baskets roses. Moi, un short vert pomme en tissu éponge que j'adore et un tee-shirt avec une marmotte dessus. On est trop belles ! 

On croise un groupe de trois garçons, je lance un Hi guys ! en passant mais, déconcentrée par le regard fatal de l'un d'eux (il s'appelle Johnny), je perds le contrôle de mon véhicule à roulettes, une de mes roues s'enfonce dans un trou, je passe par-dessus bord et j'atterris dans un buisson la tête la première. J'ai le nez tout écorché, tout rouge et une belle bosse sur la caboche ! Lucie sourit. Nous voilà reparties et nous arrivons sur la plage. Une superbe plage de sable fin et blanc. La mer est d'un bleu azur à couper le souffle, elle scintille sous le soleil ardent. Trop tentant ! En deux temps trois mouvements, nous voilà en maillot de bain. Il est de quelle couleur ton maillot Lucie ? Elle a un maillot bleu couleur de l'eau. Le mien, il est rayé rouge et blanc, je l'ai trouvé dans un vide-grenier. La première arrivée dans l'eau a gagné ! C'est parti mon kiki ! 

Ma concurrente part comme une fusée, moi je prends du retard, pas de chance une des bretelles de mon maillot "hors d'âge" vient de céder ! Pour Lucie c'est gagné, elle nage déjà comme un poisson dans l'eau. Oh là là elle est trop bonne, exactement comme il faut ! T'entends le chant des oiseaux Lucie ? C'est beau ! Avec Lucie, on nage, on plouf, on joue, c'est chouette ! Au sortir de l'eau, on décide d'aller prendre un pot. Tu prends quoi toi, Lucie ? Elle va prendre une limonade avec du sirop à la fraise. Pour Tap Tap, ce sera un whisky, on the rock's ! En fait, j'aime pas ça le whisky mais y a Johnny qui vient de s'installer à la table d'à côté, je voudrais l'épater ! Comment on dit " Je t'aime ! " en anglais Lucie ? I love you ? Tu crois que je lui dis ? Lucie sourit...

Oh non ! Mon portable sonne, c'est ma mère. Elle veut que je rentre tout de suite à la maison. Oh non ! On était tellement bien ici ! Lucie, tu rentres avec moi ? Allez, hop ! On y va ! 

Lucie et Tap Tap rouvrent leurs yeux de concert. Fin du voyage imaginaire. Nous avons échafaudé notre scénario toutes les deux, main dans la main. C'était bon, c'était bien ! Faut avouer que voyager dans des conditions pareilles, c'est top ! Pas cher et sans décalage horaire ! 

Je quitte Lucie, immobile sur son lit. Elle paraît reposée, les traits apaisés. Le pouvoir extraordinaire de l'imaginaire vient de passer... "

 

Lire le livre complet 📖

docteur-taptap