1. Accueil
  2. Nous soutenir

Vous souhaitez initier une action au profit de l'Association Théodora ? 


Proposez-nous votre projet ! 

Il existe de nombreuses façons de récolter des fonds pour que les docteurs Rêves enchantent longtemps encore les enfants hospitalisés en France. Toutes les initiatives proposées seront étudiées.

Vous avez déjà un projet en tête ? Nous faisons appel à votre ingéniosité ! 
Parlez-nous de vos projets afin que nous puissions au mieux vous aider à nous aider, et ce dans le respect de la charte éthique de l'Association Théodora. 

Voici quelques exemples d'opérations qui peuvent être menées :

  • Vendre des nez de clown dans son entourage.
  • Proposer un petit-déjeuner solidaire au sein de votre entreprise : vous mobilisez quelques personnes pour faire des gâteaux, cookies... qui seront vendus dans vos locaux, au bénéfice de Théodora.
  • Organiser une course (ou une marche, un match de foot, un tournoi de rugby...) en faveur de Théodora : chaque participant verse une somme pour s'inscrire à l'événement sportif. Le montant ainsi récolté est reversé à l'association.
  • Demander, à l'occasion d'un mariage, d'une naissance ou autre événement important, que vos proches fassent un don à l'association en guise de cadeau.

Comment initier une action solidaire ? Quelles sont toutes les actions possibles ? N'hésitez pas à nous contacter ! 

Marguerite-Marie Largillier
Chargée de communication et de recherche de fonds
Tel : 01 45 79 00 14

Écrivez-moi

Une maman à jamais reconnaissante

Un grand merci à l'équipe de docteurs Rêves qui a été à chaque instant auprès de mon enfant en salle de réveil, en réanimation et en unité de soins continus. Leurs sourires, leur amour des enfants, leur chansons ont ravivé le coeur de mon enfant ainsi que le nôtre.

Les enfants de l’IME Cap Autisme

« Monsieur Ficelle apporte de l’extraordinaire à notre routine d’enfants autistes. Il égaie notre regard et attire notre attention. Il devient notre distraction, notre surprise du jour, notre renforçateur ! Le nez rouge n’a rien de celui de l’éducateur, ses chaussures n’ont rien de celles de nos parents, son langage n’a rien qui ne nous oblige à communiquer mais sa présence est douce et chaleureuse, ses gestes deviennent rassurants avec le temps et on l’attend ! »